Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |

Un poste de lecturer IA est annoncé sur le site de SCAI

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

86 permanents

80 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

6 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

103 personnels non permanents

74 doctorants

15 post-doc et ATER

14 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres janvier 2022

 

Séminaire du LJLL - 17 12 2021 14h00 : I. Kaltenmark

Vendredi 17 décembre 2021 — 14h00
Exposé donné en personne dans la salle du séminaire du Laboratoire Jacques-Louis Lions avec retransmission par Zoom en temps réel
Irène Kaltenmark (Université de Paris)
Courbes et surfaces : appariements partiels dans l’espace des varifolds
Résumé
La mise en correspondance de formes analogues est un problème central en anatomie computationnelle. Cependant la variabilité inter-individuelle, l’étude d’anomalies pathologiques ou les méthodes d’acquisition remettent parfois en cause l’hypothèse d’homologie globale entre les formes.
Dans cet exposé, je présenterai un terme d’attache aux données asymétrique caractérisant l’inclusion d’une forme dans une autre. Ce terme s’appuie sur les métriques des espaces de varifolds.
Les varifolds sont des représentations d’objets géométriques, incluant courbes et surfaces. Leur spécificité est de prendre en compte les espaces tangents de ces objets et d’être robustes par rapport aux choix de paramétrisation.
Ce nouveau terme d’attache aux données élargit le champ d’application des méthodes pré-existantes d’appariement par grandes déformations difféomorphiques (LDDMM). Le recalage partiel est en effet induit par une déformation difféomorphique de la forme source. Les caractéristiques anatomiques (topologiques) de cette forme sont ainsi préservées.
Ces travaux ont été menés en collaboration avec Pierre-Louis Antonsanti et Joan Glaunès (MAP5).