Aller au contenu  Aller au menu  Aller à la recherche

Bienvenue - Laboratoire Jacques-Louis Lions

Print this page |

Un poste de lecturer IA est annoncé sur le site de SCAI

Chiffres-clé

Chiffres clefs

189 personnes travaillent au LJLL

86 permanents

80 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents

6 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs

103 personnels non permanents

74 doctorants

15 post-doc et ATER

14 émérites et collaborateurs bénévoles

 

Chiffres janvier 2022

 

Séminaire du LJLL - 21 01 2022 14h00 : M. Tournus

Vendredi 21 janvier 2022 — 14h00
En raison de la situation sanitaire, exposé à distance diffusé par Zoom
Magali Tournus (Centrale Marseille)
Equation de fragmentation : temps court et noyau de fragmentation
Résumé
Dans cet exposé, je commencerai par présenter l’équation de fragmentation. Cette équation aux dérivées partielles décrit l’évolution d’une population de particules classées par taille, qui se fragmentent, et dont la distribution de taille des fragments après division est décrite par un noyau k. Je proposerai ensuite une représentation des solutions sous la forme d’une série entière dans l’espace des mesures de Radon.Cette représentation permet en particulier d’obtenir une démonstration de la stabilité des solutions qui sont bornées dans le dual de l’espace des fonctions bornées et lipschitziennes, topologie qui est compatible avec la convergence faible des mesures, et de justifier la robustesse d’une nouvelle formule de reconstruction du noyau k à partir de mesures expérimentales de la distribution de taille en temps court.
Il s’agit d’un travail en collaboration avec Marie Doumic (INRIA Paris) et Miguel Escobedo (Université du Pays Basque, Bilbao).